Nous avons repris nos quartiers d'hiver à l'artichaut et  nous étions encore une fois très nombreuses (oui, pour une fois le féminin va l'emporter sur le le masculin et ce n'est pas la grammaire qui va me contredire) car il y avait parmi nous UN homme qui tricote une très belle écharpe en fausses côtes anglaises (malheureusement nous n'avons pas de photo, mais j'espère qu'elle viendra).

J'ai compté environ 25 personnes qui allaient et venaient comme bon leur semblait car c'est bien ça le principe du tricot café: tu viens quand tu peux, si tu veux, tu fais ce que tu veux (il y a encore quelques réfractaires qui viennent juste pour voir du monde mais ne prennent jamais les aiguilles ou le crochet... tss, tss, tsss), tu montres ou pas, tu parles ou pas, tu échanges ou pas ( des idées, des adresses, des tuyaux...). pour tout vous dire même les "convalescents" n'ont pas pu se retenir de passer faire un saut pour saluer les tricopines, c'est tout dire.

Cette fois-ci nous devons les photos à isabelle

 02 (2) là on consulte un des multiples catalogues,

03 (1) là ça travaille dur,

05 (1) là ça observe (le modèle, la laine, la tarte aux myrtilles de la voisine...)

06 (3) et ici nous avons un échantillon de quelques Granny squares (que vont-ils devenir? mystère!)

Enfin ,pour ceux qui s'inquiètaient du sort de mon gilet Noro... Tadam (oui on pourrait jour l'Hymne à la Joie) j'ai assez de laine pour le finir!!! j'attends ma commande d'aiguilles double pointe même si imawale m'a bien montré comment faire avec une aiguille circulaire: "le câble? tu fais comme s'il n'existait pas". Je vais me lancer dans l'immatériel...

on vous attend encore plus nombreux(ses) à la prochaine réunion!